La Maison Carignan inc. - F903E998C91A.png
Homme qui marche sur une route

Des bénéficiaires de La Maison Carignan témoignent de leur expérience

Nous avons le plaisir de vous partager quelques témoignages d’individus ayant bénéficié des services de notre centre de thérapie à Trois-Rivières. Avez-vous des problèmes de consommation? Donnez-vous une chance et contactez notre équipe pour effectuer une demande d’admission.

Élodie
La Maison Carignan ma redonné mon père
Je m’en souviens encore comme si c’était hier, lorsque ma mère m’a téléphoné pour m’annoncer la triste nouvelle. Au début, je ne me rendais pas compte de ce qui se passait réellement : arriver chez moi en voyant des voitures de police, des camions et des chiens policiers. Le fait de ne plus voir mon père était très difficile à encaisser pour moi, jeune fille de 17 ans que j’étais. Ensuite, la réalité nous a frappés en plein visage, et ce, assez rapidement. Comme j’étais sous le choc, je n’ai pas été en mesure de rester auprès de ma mère. Je me suis enfuie en la laissant seule dans tout ce chaos. Le lendemain matin, lorsque je suis revenue chez moi, j’ai pris conscience de l’ampleur de cette situation dans laquelle nous étions, ma famille et moi. Ma mère a donc passé les journées suivantes au tribunal afin de soutenir mon père, qui n’était plus à la maison familiale. La vérité m’a claquée au visage et c’est à ce moment que je me suis reprise en main, afin d’apporter l’aide nécessaire à ma mère. Mon père a finalement été libéré afin d’intégrer la Maison Carignan. Pendant les semaines qui ont suivi, j’étais la jeune fille forte de la famille, je rassurais mon père au bout du téléphone et j’aidais ma mère à surmonter cette pente qui était si difficile. Cette épreuve devait arriver, car aujourd’hui, maintenant qu’il a repris sa vie en main, j’ai un père totalement présent, qui n’est plus renfermé dans sa chambre, dans sa bulle et dans sa dépendance. Malgré le fait qu’il y ait parfois de petites querelles, je peux maintenant affirmer que j’ai un père qui est plus que présent, et ce, pour toutes les personnes qu’il aime. Aujourd’hui, je travaille fort afin de devenir éducatrice spécialisée. Inconsciemment, mon père est celui qui m’a aidée à choisir ma vocation, celle d’aider mon prochain, comme il le fait si bien. Je veux devenir une intervenante aussi exemplaire que lui. Je remercie mon père d’être devenu celui qu’il est aujourd’hui. C’est avec sa volonté et sa détermination qu’il est devenu un père exemplaire ainsi qu’un conjoint formidable pour ma mère. Je ne pourrais demander mieux comme père!

Merci la vie.

Élodie

La Fête des Mères
Je me souviens très bien de ce dernier petit verre,
Ce rhum qui m’a fait perdre l’amour de ma vie
Ce petit verre qui depuis me fait parcourir l’enfer,
Celui-là même que ce soir je maudis

Je me souviens bien de ce moment précis
Où je croyais tout contrôler, moi, l’irréprochable
C’est pourtant dans ce garage me croyant à l’abri
Que j’ai commis ce geste impardonnable

Ce petit verre de rhum fut de trop
Cette ivresse tant convoitée pourtant si empoisonnée
Ce tout petit verre me fit tomber de haut
Et m’a fait perdre ma bien-aimée

Mon amie, mon cœur, ma dulcinée
Ô combien ta présence me manque
Par ces nuits froides en début d’été
C’est ta chaleur d’autrefois qui me hante

Pardonne-moi ma belle et tendre amour
Puisque pour ce petit verre je nous ai trahis
Tu habites mes pensées à chaque jour
De l’aurore à l’aube tout en passant par la nuit

Stéphane L.